TexteImages
 
Recherche avancée



Derniers commentaires
17/04/2014 de HELMLINGER Wilfred
pour 27 Rue du Dôme
Epilogue : Jean Daniel, la consultation du Seyboth aux AVCUS…
16/04/2014 de HELMLINGER Wilfred
pour 27 Rue du Dôme
Je poursuis mon investigation : d'après un ouvrage disponible aux…
16/04/2014 de HELMLINGER Wilfred
pour 27 Rue du Dôme
J'ai trouvé dans ma bibliothèque à la page 25 d'une…
16/04/2014 de HELMLINGER Wilfred
pour 27 Rue du Dôme
J'avais l'intention de documenter un peu cette adresse, mais comme…
16/04/2014 de Romary Fabien
pour 2 rue des Coquelicots
Les travaux de transformation de cette maison sont impressionnant. Cela…

14 rue de la Gare aux marchandises


Voir la carte en + grand
14 rue de la Gare aux marchandises 14 rue de la Gare aux marchandises 48 chemin Haut

Historique des évènements

Siège de la CTS (compagnie des transports Strasbourgeois)

- Modifié par burckel roland le 15/07/2013 à 18h36

architecte : Gustave Oberthur

Auparavant le bâtiment de l' administration construit en 1895 se trouvait à l' angle de la rue de Bouxwiller, et du boulevard du Président Poincaré. Le premier dépôt et les ateliers de la C.T.S. se trouvant rue des Bonnes Gens, là où se situe les bâtiments de l' école St Jean. Quant à l' écurie des chevaux, elle est installée au n° 4 rue du Chevreuil, bien a l'étroit et sur plusieurs sites, au centre ville jusque dans les années 1930.
Source: Pour la petite histoire de la C.T.S. à l' occasion de son centenaire 1878-1978.

Depuis cette date, il ne quittera donc plus Cronenbourg.

Architecte pour la partie ancienne: G. Oberthur
Entreprise de construction: Ch. Urban
Le 5 avril 1877 Fondation de la Compagnie de Tramways à chevaux (Strassburger Pferdebahn Gesellschaft).

Le 22 juillet 1878: Ouverture des deux premières lignes dans la zone urbaine de Strasbourg, ( voies normales écartées 1,44 m). Entre la Place de Pierre et la Place d' Austerlitz: tramway hippomobile. De la Place d' Austerlitz à Kehl: traction à vapeur.
Le 14 octobre 1878: De la Place de Pierre à Hoenheim: traction à vapeur.
De 1895 à 1918: Électrification du réseau de transports urbain avec mise en service d' un nouveau matériel roulant, réduction de la voie d' écartement à un mètre pour permettre la pénétration des lignes d' intérêt local jusqu' au centre ville (Gare local; Ancienne Gare).
En 1899: Arrêt de la traction hippomobile sur le réseau urbain.
En 1960 le temps du tramway était révolu, pour les remplacer par de l'énergie thermique.
Le 1er mai 1960 le dernier tramway à traction hippomobile pour des funérailles du tramway.
En 1962 remplacement des trolleybus (10 et 15) par des autobus.
Source: 1878-1978 cent ans de transports en commun au service de Strasbourg et de ses environs.

- Modifié par burckel roland le 15/07/2013 à 18h31



L'ensemble a bénéficié d'une rénovation en 1993-95 pour la mise en place du tramway.

Une extension moderne à été rajoutée à cette période.

- Envoyé par Romary Fabien le 25/01/2009 à 10h30

Ravalement en 2005


Voir la carte en + grand
14 rue de la Gare aux marchandises 14 rue de la Gare aux marchandises 48 chemin Haut

Historique des évènements

Nouveau dépôt de tramway

- Modifié par burckel roland le 2/07/2013 à 22h48

Ce hall est ouvert sur l'extérieur. Il sert de parking pour les bus et tramways.

Cette structure est constituée de quatre mâts qui soutiennent seize pagodes. C'est donc une gigantesque toiture qui est mise en oeuvre.

Les pagodes sont constituées de membranes.

En hiver les mâts sont mis en lumière.

On notera que le poste frontalier de Bâle-Saint Louis possède une structure très similaire. (En savoir plus sur structurae)

Ce dernier a été mis en oeuvre par Ernest Caron Structures, à Strasbourg (sur Archi-Strasbourg!), pour l'instant nous ne savons pas.

Les pagodes ressemblent à ce qui est installé pour les réceptions ou autre évènement (voir par exemple le site de Losberger à Brumath). Il s'agirait donc d'une interprétation des pagodes festives pour une utilisation industrielle à moins que cela ne soit l'inverse.


 
Strasbourg, the europtimist
Alsace

Ils nous soutiennent et nous les remercions :
Archives de la ville de Strasbourg Amis du vieux Strasbourg Ecole d'architecture de Strasbourg MISHA Ordre des architectes Office de tourisme de Strasbourg Région Alsace Université de Strasbourg DRAC Conseil général du Bas-Rhin