TexteImages
 
Recherche avancée



Derniers commentaires
30/08/2014 de auberger anne-françoise
pour 5 rue Sellénick
Un grand merci à Nathalie Haas, architecte au cabinet Michel…
30/08/2014 de mercier romain
pour 9 place Saint Thomas / 1a rue des Cordonniers
Mais pourquoi donc, entre deux, toujours choisir le diable ?…
29/08/2014 de Romary Fabien
pour place Winston Churchill
Merci à Mme Speroni du service documentation au Musée de…
28/08/2014 de Fab Fabienne
pour 18 rue Ehrmann
Moi aussi j'y suis née en 1967, très sympa de…
28/08/2014 de auberger anne-françoise
pour 87 route de Bischwiller
Michel Debus, 87 ans et ancien PDG de Fischer et…

Chapelle Saint Erhard - 1 Place de l' Hôpital


Voir la carte en + grand
1 Place de l' Hôpital 1 Place de l' Hôpital 3 Place de l' Hôpital

Historique des évènements

Chapelle Saint Erhard

- Modifié par Noé Justine le 6/02/2014 à 10h41

La chapelle de l'hôpital a été érigée entre 1396 et 1428. Ce bâtiment en briques est de style gothique, il est soutenu par sept contreforts et percé de six ogives. Cette chapelle est adossée à l'hôpital et a échappé à l'incendie du 6 novembre 1716. "Son aspect extérieur actuel est resté proche de son état original". Elle a gardé le même nom que la première chapelle de l'hôpital.

Cette chapelle a eu un rôle important dans le développement de l'anatomie à Strasbourg. En effet, on a installé dans ses murs des rangées de gradins, qui permettaient aux étudiants de suivre des cours d'anatomie. En 1856, la Faculté de Médecine se dote d'un nouveau bâtiment anatomique, entre la chapelle, la Tour et le bâtiment Mollinger.

Malgré le fait que la Faculté de Médecine se soit dotée d'un nouveau bâtiment en 1856, la chapelle a continué à servir de salle de cours d'anatomie jusqu'en 1878 ("date de l'ouverture du nouvel institut d'anatomie, réalisé dans le cadre de la première extension allemande" entre 1874 et 1901).

L'église ne sera rendue au culte protestant qu'en 1889, après avoir accueillit des services de gynécologie.
L'intérieur est alors réaménagé en style néo-gothique. (Source : L'Hôpital de Strasbourg, Durand, pp. 30-32)

Ancienne porte d'entrée au théâtre anatomique située à côté de l'entrée principale. (Source : DNA - Dernières Nouvelles d'Alsace journal quotidien)

La chapelle faisait partie d'une église qui a été détruite lors de l'incendie de 1716. On note toutefois, une ressemblance frappante entre cette chapelle et l'église Saint-Jean à Strasbourg.

Courant Architectural

- Modifié par burckel roland le 22/10/2012 à 23h15

La chapelle ainsi que l'ancien hôpital ont été ravagés par un effroyable incendie en 1716.

Il ne subsiste que le choeur de la chapelle de forme polygonale.

source: dna du 30 octobre 2011 (rubrique Balade dans l'histoire)

Modifications intérieures

- Modifié par Romary Fabien le 5/02/2014 à 22h16

verrier d'art : Ernest Werlé

La chapelle a fait l'objet de plusieurs travaux, notamment en 1926, 1959 et 1972.
En 1972, tout l'intérieur est rénové dans un style plus sobre. L'année suivante, en 1973, un nouveau vitrail, réalisé par Ernest Werlé, est installé. "La mise en place d'un orgue neuf de Gaston Kern, en 1974, vient clore les travaux de modernisation".

La chapelle est divisée en deux étages. En 1934, le premier étage avait été transformé en salle de réunion, et actuellement il sert de salle de cours à la direction de l'hôpital. (Source : L'hôpital de Strasbourg, Durand, pp. 32-33)

La chapelle se trouve au rez-de-chaussée. A l'extérieur la division se voit car il y a une différence entre les vitraux de la chapelle, plus sombres que les baies claires du premier étage.

A l'intérieur de la chapelle on voit une épitaphe baroque en l'honneur du professeur d'anatomie Henri Boecler. (source: Nouveau Dictionnaire de Biographie Alsacienne)

Autres vues sur Chapelle Saint Erhard


Pris depuis Porte de l'Hôpital
gravure de Jean-Jacques Arhard en 1673
porte avec l'observatoire
source:BNUS
Pris depuis Porte de l'Hôpital
D'après un dessin de Seyboth
Pris depuis Place de l' Hôpital


Liste des commentaires

05/02/2014 à 21h35 : burckel roland
C'est corrigé
05/02/2014 à 19h48 : HELMLINGER Wilfred
Orthographe exacte du professeur d'anatomie : Philippe Henri BOECLER. Sur l'épitaphe on lit bien BOECLERUS. C'est aussi ainsi que l'écrit le NDBA. Quant au DHRS (éd. 2002) il l'écrit BOECKLER, page 197 et BOECLER, page 353 !


Ajouter un commentaire

Votre nom ou pseudo :
Votre prénom :
Votre e-mail :
Votre commentaire :
CAPTCHA Image Recopiez les caractères de l'image
Recharger
Prévisualisation :

 
Strasbourg, the europtimist
Alsace

Ils nous soutiennent et nous les remercions :
Archives de la ville de Strasbourg Amis du vieux Strasbourg Ecole d'architecture de Strasbourg MISHA Ordre des architectes Office de tourisme de Strasbourg Région Alsace Université de Strasbourg DRAC Conseil général du Bas-Rhin